EFG International envisage de céder ses activités de banque privée en France

le
0
(NEWSManagers.com) - Le spécialiste de la gestion de fortune suisse EFG International a indiqué le 29 février à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels qu'il était en pourparlers avec des acheteurs potentiels pour tout ou partie de ses activités de banque privée en France dans le cadre du recentrage de ses activités de private banking.
EFG International précise dans un communiqué que le groupe a décidé de se séparer d'un certain nombre d'activités ou d'implantations " déficitaires" de banque privée, dont la France. Le groupe a déjà fait part de son intention d'arrêter ses activités à Lugano. Le bureau d'EFG Capital à New York a été fermé fin janvier alors que les activités en Inde sont en cours de démantèlement. La filiale de conseil à Buenos Aires est en cours de liquidation.

Le groupe rappelle qu'il se sépare également de ses activités " sous-performantes" , ce qui a déjà été fait au Canada et qui est en cours en Suède et à Helsinki. Le bureau d'Abu Dhabi a été fermé fin janvier et celui de Dubai devrait l'être le 30 juin prochain.
En France, les activités de gestion privée d'EFG International qui seraient touchées sont logées dans EFG Gestion Privée, l'ex-structure de gestion de patrimoine de la boutique de gestion Sycomore rachetée en 2008. EFG International est également présent en France avec EFG Asset Management qui a récemment annoncé la commercialisation en France de quatre compartiments de sa sicav de droit irlandais New Capital (Newsmanagers du 24 janvier 2012). EFG International est aussi actif en France sur le segment des produits structurés.

Le groupe a fait état pour l'exercice 2011 d'une perte nette de 294,1 millions de francs en raison de coûts de restructuration (46 millions de francs) et d'amortissements (223,8 millions), contre un déficit de 721,8 millions en 2010. Hors éléments exceptionnels, l'institut aurait dégagé un bénéfice net de 83,5 millions de francs. Malgré la perte nette, le conseil d'administration propose de verser un dividende inchangé de 0,10 franc par action. EFG maintient en outre les objectifs formulés en octobre dernier d'un recentrage de ses activités, avec un recentrage sur le Private Banking.
Les actifs sous gestion générateurs de revenus s'inscrivaient fin 2011 à 78,4 milliards de francs, contre 84,8 milliards à fin 2010. La collecte nette pour les activités poursuivies s'est inscrite à 0,6 milliard de francs. Si l'on intègre les activités non poursuivies, EFG fait état de sorties de capitaux à hauteur de 1,2 milliard de francs. Le nombre de conseillers à la clientèle (Client Relationship Officers, CROs) a reculé à 567 contre 675 précédemment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant