EELV : Si Duflot s'allie à Mélenchon, il y aura un scission chez les Verts, prévient Placé

le
1
EELV : Si Duflot s'allie à Mélenchon, il y aura un scission chez les Verts, prévient Placé
EELV : Si Duflot s'allie à Mélenchon, il y aura un scission chez les Verts, prévient Placé

Le chef de file des sénateurs écologistes, Jean-Vincent Placé, a prévenu mercredi Cécile Duflot que EELV connaîtrait une scission si elle l'entraînait dans l'opposition et l'alliance avec le Parti de gauche. Il confirme ainsi les dissensions qui sont apparues lorsque les deux ministres écologistes (Cécile Duflot et Pascal Canfin) ont refusé de participer au gouvernement Valls le 31 mars.

«Si la majorité de mes amis, et Cécile Duflot, penchent pour l'opposition au président de la République et un accord avec le Parti de gauche, il y aura deux écologies», a-t-il déclaré devant l'Association des journalistes parlementaires. Il a ensuite précisé qu'un éventuel vote hostile des écologistes au Budget, au lieu de leur actuelle abstention, serait le signe de leur basculement dans l'opposition.

Placé souhaite davantage de listes PS-EELV

Répétant être en faveur d'une «primaire de la gauche» avant l'élection présidentielle de 2017, il s'est aussi prononcé pour le plus de listes communes entre EELV et le PS pour les élections départementales de mars prochain.«Je suis favorable (à l'union avec le PS), notamment, lorsque les majorités départementales ont bien travaillé, qu'elles ont mené une politique sociale, une politique écologique, une politique démocratique», a-t-il dit.

«J'entends depuis quelques jours une rengaine qui consisterait à dire: Il n'y aura quasiment aucun accord avec le PS et que ce sera avec le Front de gauche. Moi je demande à voir», rappelant avoir signé avec Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l'Essonne, un pré-accord, qui doit se concrétiser dans les jours à venir. Jean-Vincent Placé pense que les départements se répartiront en «trois tiers» : un tiers «avec effectivement la gauche de la gauche», un tiers d'autonomie et un tiers avec des alliances PS-EELV.

Duflot : la politique de l'exécutif «aggrave les inégalités»

Le 17 novembre, Emmanuelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.