EELV satisfait des annonces de Hollande sur l'environnement

le
0
EELV SATISFAIT DES ANNONCES DE HOLLANDE À LA CONFÉRENCE ENVIRONNEMENTALE
EELV SATISFAIT DES ANNONCES DE HOLLANDE À LA CONFÉRENCE ENVIRONNEMENTALE

PARIS (Reuters) - Le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Pascal Durand s'est dit satisfait, samedi sur France Inter, du discours prononcé la veille par le président François Hollande en ouverture de la Conférence environnementale.

Le chef de l'Etat a notamment promis de militer pour une révision à la hausse des objectifs européens de réduction des gaz à effet de serre, annoncé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2016, la rénovation d'un million de logements par an ainsi que de nouveaux appels d'offres pour l'éolien off-shore et l'énergie solaire.

"Ça fait longtemps qu'on attendait des engagements d'un président de la République", a déclaré Pascal Durand. "Hier il a fixé de grandes et belles orientations (...) Pour nous, c'est une grande satisfaction."

Le dirigeant d'EELV, allié du Parti socialiste au pouvoir, a notamment estimé que la mise aux normes écologiques d'un million de logements par an était un objectif "très très ambitieux".

Il a été plus critique en ce qui concerne la promesse de fermeture de la centrale de Fessenheim -la plus ancienne en fonction en France- réclamée par les écologistes.

"Ce qui m'ennuie, c'est qu'en allant fin 2016 on offre à EDF la possibilité de faire monter la surenchère des indemnités qu'il percevra à l'arrêt de l'exploitation", a-t-il dit en rappelant que l'opérateur historique français était en train d'engager des travaux de consolidation de la centrale.

"On aurait mieux fait d'utiliser l'argent qu'EDF va mettre dans des travaux, qui de toute façon ne vont servir à rien, pour commencer à préparer le plan de réorientation des emplois", a ajouté le dirigeant d'EELV.

Il a estimé que la France devait mettre à profit son expérience dans le nucléaire pour démanteler les centrales.

"Là, il y a une source d'emploi majeure. Fessenheim peut être un centre pilote pour ça", a-t-il dit.

Dans une interview au Parisien, l'ancien candidat à l'investiture d'EELV pour l'élection présidentielle Nicolas Hulot estime pour sa part que le discours de François Hollande était "un bon discours".

"Au moins il a fixé un cap et un agenda", dit l'ancien animateur de télévision.

"Son discours fera office de référence et nous vérifierons régulièrement s'il est suivi d'actes. C'est maintenant que les difficultés commencent", avertit-il cependant.

Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant