EELV : le camp Duflot en tête du congrès d'un parti très abîmé  

le , mis à jour à 09:12
5

Même moins nombreux, ils restent très désunis. Samedi s'est tenu le premier tour du congrès d'Europe-Ecologie-les-Verts, sur fond de crise du parti que de nombreux élus ont quitté et qui n'a plus de groupe à l'Assemblée nationale. Si la motion portée par le secrétaire national sortant David Cormand et soutenue par Cécile Duflot et l'un des porte-parole Julien Bayou est arrivée en tête avec 35,13% des suffrages, ce résultat est insuffisant pour garantir un congrès pacifié le 11 juin prochain.

Car derrière, la liste menée par Alain Coulombel et Sandrine Rousseau, l'autre porte-parole du parti  a recueilli 24,01%. Puis arrive celle menée par Elise Lowy, de l'aile gauche du parti (16,82%), quasiment à égalité avec la liste d'Henri Arevalo, de l'aile droite du parti (16,44%). Cette dernière liste était la seule des cinq en course qui refusait une rupture totale avec le parti socialiste. Une cinquième liste n'a recueilli que 6,91% des voix.

 

Ce premier tour montre «un parti abimé et assez balkanisé, où il a été difficile de trouver un leadership», a reconnu David Cormand, qui a remplacé Emmanuelle Cosse à la tête du parti quand celle-ci est entrée au gouvernement en février dernier. «Si on veut être en capacité de défendre l'écologie, il faut maintenant que l'ensemble des écologistes se rassemblent», a-t-il souhaité, estimant que «continuer sur le chemin de la division, ce serait irresponsable».

Beaucoup moins de votants

Les discussions ont déjà commencé en vue du second tour.  Elise Lowy, fière de porter la «seule liste non issue de la direction sortante», a estimé que «si on additionne les scores des motions alternatives», on peut créer «un bloc de 48% qui pourra constituer une alternative à l'élection de David Cormand» le 11 juin. Elle a souhaité notamment travailler avec Sandrine Rousseau et Alain Coulombel qui ont réuni 24% des suffrages.  

Le camp Duflot, qui espérait faire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 7 mois

    Même réduit à deux adhérents les Verts seraient encore capable de se disputer....

  • phili646 il y a 7 mois

    Avec la droite de retour aux affaires en 2017, leur combat pour l'écologie va se réduire à peau de chagrin. La droite va se charge de mettre en pièce les quelques réformes qu'Hollande a bien voulu leur concéder !!!!

  • phili646 il y a 7 mois

    EELV aurait pu être une véritable force de proposition, mais comme à leur habitude, ils se sont écharpés en querelles intestines. Comme le PS ils n'ont pas clarifié leur position sur l'aile gauche et droite. Ils finiront d'ici peu dans les oubliettes de l'histoire !!!

  • M2766070 il y a 7 mois

    Devrait y mettre de l engrais? ha c est interdit , bon alors du terreau, hein pollué par les fumées de pneux qui brulent .... bon ton jardinet avec 15 cloportes tu les envoie en Patagonie....

  • M8252219 il y a 7 mois

    Elle est muette sur le brûlage de pneus "parfums sans doute à ses narines d'écolo. Bizarre cette non pollution politique . l'honnêteté intellectuelle se perd ou elle n'en à jamais eu .