EELV : Emmanuelle Cosse commence par un lapsus

le
4
Emmanuelle Cosse a été élue secrétaire nationale d'EELV samedi 30 novembre.
Emmanuelle Cosse a été élue secrétaire nationale d'EELV samedi 30 novembre.

Premier lapsus pour la nouvelle patronne des écologistes. Il n'aura pas fallu longtemps à Emmanuelle Cosse pour faire sourire son parti et la Toile. En évoquant lors du congrès de Caen le moment "essensuel" que représentent les élections de mars prochain pour EELV, l'ancienne présidente d'Act Up a provoqué le rire et les exclamations de son audience. "Les élections municipales seront donc un moment essensuel...", a lancé la chef de file des Verts avant de se reprendre rapidement. "Essentiel. Oui, voilà..." Trop tard, le lapsus se retrouve en un rien de temps sur Twitter, notamment sur le compte du conseiller fédéral EELV Enzo Poultreniez. Emmanuelle Cosse, 39 ans, a été élue samedi secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts avec 55,35 % des voix lors du congrès de Caen, dans le Calvados. Elle succède à Pascal Durand, qui n'a pas tenu à se présenter à sa propre succession.Les défis d'Emmanuelle Cosse

La nouvelle secrétaire d'EELV a par ailleurs assuré, à la suite de sa victoire : "(Mon) premier défi, évidemment, c'est celui de notre rassemblement", assurant qu'"aux européennes, ce sera Front national contre Europe Écologie-Les Verts, ce sera l'extrême droite contre les écolos". Emmanuelle Cosse a également précisé son second défi à la tête du parti : "Le second défi, c'est celui de notre utilité. Nos idées sont dans toutes les têtes mais elles tardent à voir le jour dans nos actes, et malheureusement nos partenaires...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le jeudi 5 déc 2013 à 01:12

    Les verts ? Récemment ils ont voté une loi d'initiative PS, qui confirme une loi (déjà scélérate) de l'UMP. Cette loi "contrefaçon" (initiée par R.Yung), dit queles pysans qui conservent leurs grains pour en faire des semences (brefles remettre en terre) sont des contrefacteurs. Ils devront ayer une taxe au profit des semenciers auxquels ils font concurrence ! Que les verts votent une telle loi me scandalise.

  • fbordach le lundi 2 déc 2013 à 12:40

    Pastèque!

  • janaliz le lundi 2 déc 2013 à 11:29

    Ce qui permet de savoir à quoi pensait la nana pendant son discours... Vite, vite qu'on passe à autre chose. j'ai une de ces envies, moi....

  • yt75 le dimanche 1 déc 2013 à 15:51

    Les écologistes, à quelques exceptions près, se "distinguent" surtoutpar leur participation à l'Omerta quasi complète à propos du sujetécologique majeur à l'heure actuelle (et aussi raison principale de lacrise souvent qualifiée de "financière"), c'est à dire le fait que l'onest actuellement au "pic"(maximum de débit, de flux) deproduction de pétrole :http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetiquecad dans un monstrueux choc pétrolier