EELV dénonce un projet d'épandage de pesticides dans les Landes

le
0
LES ÉCOLOGISTES OPPOSÉS À UN PROJET D'ÉPANDAGE DE PESTICIDES DANS LES LANDES
LES ÉCOLOGISTES OPPOSÉS À UN PROJET D'ÉPANDAGE DE PESTICIDES DANS LES LANDES

BORDEAUX (Reuters) - Les élus aquitains d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont dénoncé lundi l'autorisation d'un projet de pulvérisation aérienne de pesticides dans la région, une mesure interdite mais pour laquelle des dérogations peuvent être obtenues.

Le préfet des Landes a autorisé un épandage de pesticides sur une superficie de 8.000 hectares jusqu'au 30 octobre pour lutter contre l'Epyi Pyrale, insecte ravageur du maïs.

L'épandage aérien de pesticides est interdit depuis juillet 2010, mais des dérogations peuvent être accordées aux agriculteurs par les préfectures.

"Si le Grenelle II avait autorisé quelques dérogations, elles sont devenues la règle", a estimé lundi le député écologiste Noël Mamère, interrogé par Reuters.

Le gouvernement, par le biais de la ministre de l'Ecologie Delphine Batho vendredi puis du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll lundi, s'est fixé pour objectif d'arriver à une disparition totale de ces dérogations.

"L'objectif, c'est de ne plus avoir recours à l'épandage du tout", a déclaré Stéphane Le Foll sur France Inter. Des propos qui ne vont pas assez loin, selon les élus écologistes, qui demandent un moratoire sur le sujet.

Noël Mamère met en avant "le choix nécessaire entre une agriculture intensive grande consommatrice de pesticides et extensive plus respectueuse de l'environnement".

D'après les associations de défense de l'environnement, l'épandage aérien de pesticides a des effets néfastes sur l'environnement et la santé, avec notamment la contamination des nappes phréatiques et des cours d'eau, et détruit la faune, et en particulier les abeilles.

Eric Moreau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant