Edwin Jackson : " La NBA ? Si une opportunité sérieuse se présente "

le
0
Edwin Jackson : " La NBA ? Si une opportunité sérieuse se présente "
Edwin Jackson : " La NBA ? Si une opportunité sérieuse se présente "

Edwin Jackson, 44 points lundi face à Roanne et un titre de meilleur marqueur de ProA. C'est la première fois depuis Jacques Cachemire en 1975 que cet honneur revient à un joueur français. Tout se passe bien pour vous en ce moment?C'est vrai que ça se passe plutôt bien en ce moment sur un plan personnel. C'était un gros match pour nous en ce qui concerne les play-offs hier donc je suis content que les deux scénarios se soient bien goupillés.Vous succédez également à Antoine Rigaudeau, dernier Français à avoir marqué autant de points en un match de LNB. C'était en 1993 et le vice-champion olympique avait compilé 47 unités. C'est assez impressionnant?Oui, surtout lorsque l'on cite le nom du joueur qui l'a fait avant moi ! Si on s'attarde sur le parcours d'Antoine Rigaudeau, si je pouvais faire la moitié de ce qu'il a fait, je serais déjà bien content. Si ça peut m'emmener là et faire d'autres belles choses, je serais ravi.La saison n'est pas terminée pour vous. Place aux play-offs à présent. Vous allez affronter Limoges en quarts. Vous êtes déjà prêt ?Les quarts, c'est la semaine prochaine. Dans les têtes, on y est déjà. On bascule très vite vers la suite parce qu'il le faut. Il y a beaucoup de choses qui se sont passées cette année pour nous : on a eu des problèmes de blessures, des changements d'effectifs assez nombreux donc il faut faire attention à tout ça, il faut prévenir les petites blessures et se remettre en forme avant les play-offs.On dit de vous que vous ne regardez jamais du côté de la NBA. Vous n'êtes pas tenté par une expérience aux Etats-Unis ?C'est une question d'opportunités. Je n'ai jamais dit que je ne voulais jamais jouer en NBA mais, si c'est pour faire le banc de nombreuses années ce n'est pas trop ce que je veux privilégier. Mais si une opportunité vient à moi, une opportunité sérieuse, pourquoi pas. Il faut étudier le pour et le contre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant