Edward Snowden invente la coque d'iPhone inviolable

le , mis à jour le
0
Toujours réfugié en Russie, Edward Snowden s'est associé avec un hacker reconnu, Andrew Huang, pour développer cette coque. 
Toujours réfugié en Russie, Edward Snowden s'est associé avec un hacker reconnu, Andrew Huang, pour développer cette coque. 

Fer de lance de la liberté d'information, Edward Snowden s'est doté d'une nouvelle mission: rendre les smartphones des journalistes et des lanceurs d'alerte inviolables face à l'espionnage, notamment d'État. Toujours réfugié en Russie, celui qui a rendu publique l'existence de plusieurs programmes de masse surveillance américains et britanniques s'est associé avec un hacker reconnu, Andrew Huang, afin de développer l'outil qui a été présenté le 21 juillet lors d'une visioconférence au MIT (Massachusetts Institute of Technology), comme le raconte Mashable.

L'objet se présente comme un petit boitier qui se placerait sur la coque du téléphone. Une carte SIM y est insérée dans l'objectif de détecter les signaux électriques environnants. Toutes les connexions cellulaires (bluetooth, GPS, Wi-Fi) sont passées au crible par le boitier, équipé d'un écran. Si des signaux étrangers sont repérés, le propriétaire du smartphone est immédiatement informé. Le téléphone peut même être programmé pour s'éteindre si un danger est détecté. Ainsi, les journalistes et les lanceurs d'alerte pourraient se servir de leur appareil pour prendre des photos ou enregistrer des sons en étant sûrs qu'aucune de ces données ne soit volées.

Le mode "avion" loin d'être efficace

Cette idée de coque anti-espionnage a mûri dans l'esprit d'Edward Snowden après avoir vu Glenn Greenwald...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant