Edward Snowden a renoncé à sa demande d'asile en Russie

le
0
EDWARD SNOWDEN RENONCE À DEMANDER L'ASILE POLITIQUE À LA RUSSIE
EDWARD SNOWDEN RENONCE À DEMANDER L'ASILE POLITIQUE À LA RUSSIE

MOSCOU (Reuters) - Edward Snowden a retiré sa demande d'asile en Russie lorsque le président Vladimir Poutine l'a invité à renoncer à ses activités "nuisibles pour nos partenaires américains", a fait savoir le Kremlin mardi.

L'informaticien à l'origine des révélations sur le programme de surveillance américain Prism se trouve toujours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo et n'a pas pénétré sur le territoire russe, a précisé Dimitri Peskov, porte-parole du président russe.

Répétant les propos tenus la veille par le chef de l'Etat, il a indiqué que la Russie ne livrerait pas l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA) aux autorités américaines et qu'il n'avait jamais travaillé pour les services de renseignement russes.

"Snowden se trouve dans la zone de transit de l'aéroport Cheremetievo et n'a pas passé la frontière de la Fédération de Russie (...) La Russie n'a jamais extradé personne, ne le fait et ne le fera pas", a insisté Dimitri Peskov, s'adressant à la presse.

"Théoriquement, Snowden pourrait rester dans la Fédération de Russie, mais à une condition: qu'il renonce à toute intention de mener des activités anti-américaines, des activités nuisibles pour les Etats-Unis".

"Après avoir pris connaissance hier de la position russe, exprimée par le président Poutine (...), il a renoncé à son intention et à sa demande d'autorisation de rester en Russie", a-t-il ajouté.

Alexei Anishchuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant