Éducation : Sarkozy veut «oser le changement»

le
0
Le président a proposé une forte hausse des salaires des enseignants en échange d'une «redéfinition» de leur métier.

Après la TVA sociale, opération à haut risque politique, voici un autre pari audacieux, à trois mois et demi de la présidentielle: proposer la «redéfinition du métier d'enseignant», en faisant évoluer «des décrets qui datent de 1950», « mettre fin aux faiblesses du collège unique » et développer l'autonomie des établissements du secondaire autour de chefs d'établissement remotivés, le tout à budget constant.

Conscient que ces idées peuvent déclencher de fortes allergies dans le monde éducatif, Nicolas Sarkozy a promis en parallèle une hausse du salaire des enseignants. «Ma façon de vous respecter, c'est de vous dire ma part de vérité. Et vous savez faire la différence entre les discours convenus et les discours sincères», a-t-il prévenu, en marchant sur des ½ufs.

Le président de la République était jeudi dans la commune de Chasseneuil-du-Poitou, fief de Jean-Pierre Raffarin dans la Vienne. L'ancien premier ministre a accueilli le chef de l'État

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant