Éducation : qu'est-ce qui décourage les élèves ?

le
10
L'étude Pisa montre que les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière.
L'étude Pisa montre que les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière.

Et si les notes n'étaient pas la cause essentielle de la démotivation des élèves ? Benoît Hamon croit dur comme fer que le système actuel de notation "souligne les lacunes et les échecs des élèves, ce qui peut être très décourageant pour certains". Le ministre de l'Éducation nationale a même inauguré la semaine dernière une conférence nationale sur le sujet, pour parvenir d'ici à décembre à un "consensus" sur une notation plus "bienveillante". Et le ministre d'étayer son propos en citant l'enquête Pisa de l'OCDE qui montre que "les jeunes Français sont ceux qui redoutent le plus l'erreur" et qui s'abstiennent le plus de répondre "de peur de faire une faute". Certes, mais ce même rapport Pisa précise que les notes ne sont pas les seules à nuire à la motivation et à la progression des élèves. Les meilleurs sont les plus motivés Pour une fois, un consensus existe sur le constat de départ : les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière que les élèves dont la motivation est moindre. L'écart de performance est notable puisqu'il équivaut à une demi-année de scolarité en moyenne, et même davantage en France, selon une étude approfondie de la dernière cuvée de Pisa. Principale finalité qui pousse les jeunes à l'effort : penser que cela leur sera utile par la suite, dans leurs études ou leur vie professionnelle. Et plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.