Éducation : qu'est-ce qui décourage les élèves ?

le
10
L'étude Pisa montre que les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière.
L'étude Pisa montre que les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière.

Et si les notes n'étaient pas la cause essentielle de la démotivation des élèves ? Benoît Hamon croit dur comme fer que le système actuel de notation "souligne les lacunes et les échecs des élèves, ce qui peut être très décourageant pour certains". Le ministre de l'Éducation nationale a même inauguré la semaine dernière une conférence nationale sur le sujet, pour parvenir d'ici à décembre à un "consensus" sur une notation plus "bienveillante". Et le ministre d'étayer son propos en citant l'enquête Pisa de l'OCDE qui montre que "les jeunes Français sont ceux qui redoutent le plus l'erreur" et qui s'abstiennent le plus de répondre "de peur de faire une faute". Certes, mais ce même rapport Pisa précise que les notes ne sont pas les seules à nuire à la motivation et à la progression des élèves. Les meilleurs sont les plus motivés Pour une fois, un consensus existe sur le constat de départ : les élèves faisant preuve d'une forte motivation à l'égard de l'apprentissage des mathématiques obtiennent de meilleurs résultats dans cette matière que les élèves dont la motivation est moindre. L'écart de performance est notable puisqu'il équivaut à une demi-année de scolarité en moyenne, et même davantage en France, selon une étude approfondie de la dernière cuvée de Pisa. Principale finalité qui pousse les jeunes à l'effort : penser que cela leur sera utile par la suite, dans leurs études ou leur vie professionnelle. Et plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • opelin le mercredi 2 juil 2014 à 17:20

    Vu nôtre système il y a 2 catégories de personnes qui réussissent : les malfrats et les politiciens. Les 2 coûtent cher à la société et finissent par garnir nos prisons. Dur de faire son choix, le seul paramètre variable étant quand ...

  • 11881561 le mercredi 2 juil 2014 à 16:39

    LES POLITIQUES P ouRR IS !

  • M940878 le mercredi 2 juil 2014 à 16:27

    ce qui décourage les bons élèves c'est qu'on les oblige à se mettre au niveau des mauvais , éducation socialiste oblige

  • M940878 le mercredi 2 juil 2014 à 16:23

    au contraire les notes créent de l'émulation

  • M2833874 le mercredi 2 juil 2014 à 16:23

    Le fait que ça ne vient pas tout seul?

  • M3182284 le mercredi 2 juil 2014 à 16:13

    La passion de l'Egalité ne repose que sur la peur de la dernière place.

  • sarestal le mercredi 2 juil 2014 à 13:14

    Remplacer "Ministère de l’éducation nationale" par "Ministère de l'enseignement" serait déjà bien.L'éducation, c'est aux parents le la donner.Mais bon vu "les primes d'intéressement" à procréer ... ça se perd

  • dotcom1 le mercredi 2 juil 2014 à 11:15

    Ce qui les décourage est de voir que ceux qui réussissent sont obligés de s'exiler sous les însultes et le mépris, tandis que les mauvais sont consolés de leur paresse par des allocations leur permettant de vivre dans l'oisiveté totale.

  • ppetitj le mercredi 2 juil 2014 à 10:56

    Le travail...

  • M4189758 le mercredi 2 juil 2014 à 08:24

    JPi - A force d'assistanat , avec moi président maintenant, les jeunes ont peur ?