Éducation : les propositions chocs de la Fondapol

le
0
Autonomie, écoles pour élèves en difficulté, doublement des salaires, sélection à l'université? Le think tank proche de l'UMP prépare la présidentielle.

La Fondation pour l'innovation politique (Fondapol), think tank proche de l'UMP et se présentant comme «progressiste, européen et libéral», entend peser dans le débat éducatif pendant la campagne présidentielle. Partie notamment du constat que la proportion d'élèves en retard à l'entrée en sixième dépend très fortement de la catégorie sociale des parents, elle vient de rendre publiques ces propositions pour rendre le système «plus juste». Pour former des citoyens libres et responsables, l'école «doit être placée sous le signe de l'autonomie et de la responsabilité», affirme ce groupe de réflexion, qui propose ainsi «d'instituer l'autonomie des établissements d'enseignement secondaire»: les moyens doivent être transférés aux établissements eux-mêmes, la formation des responsables doit être repensée pour recruter «les plus compétents» et s'ouvrir à de «nouveaux talents» pas forcément issus de l'éducation nationale.

« Savoir être »

Dans le c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant