Éducation : le grand flou du projet du PS

le
0
François Hollande devrait préciser son programme jeudi prochain.

Soucieux de se concilier les professeurs, le Parti socialiste s'est jusqu'à présent surtout fait entendre sur la question des effectifs enseignants. Parfois sans ligne directrice très définie concernant ses idées sur l'éducation, il critique surtout les actions de l'UMP en la matière, tout en s'en rapprochant paradoxalement souvent... Dénonçant une «terrible destruction du pacte républicain», la gauche entend «refaire de l'école une priorité», affirme Vincent Peillon, conseiller de François Hollande en charge de l'éducation. Alors que des précisions du candidat sont attendues jeudi prochain, son conseiller explique vouloir faire le pari d'«une réforme globale de l'éducation». Sa méthode? «Il faut d'abord une entrée pédagogique.» Car si on se contente d'évoquer les décrets de 1950 qui régissent toujours aujourd'hui les horaires des enseignants et que la droite entend faire évoluer, «on stigmatise les professeurs en laissant entendre qu'ils ne travail

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant