Éducation : «L'autorité n'est pas l'apanage de l'homme»

le
0
TÉMOIGNAGES - Pour les enseignants interrogés par Le Figaro , l'autorité est avant tout une question de personnalité plus que de genre. Même si certains estiment qu'un rééquilibrage des sexes serait nécessaire.

o Corinne, directrice d'école primaire

«Les garçons travaillent mieux quand ils ont un instituteur, car il sait mieux s'y prendre avec eux. Cet avis est partagé par l'ensemble des professeurs de mon établissement. La maîtresse d'école incarne "l'image de la mère". Ce sont d'ailleurs dans les deux matières enseignées par des hommes que mon fils a ses meilleures notes.»

o Constance, professeur de mathématiques

«J'ai peu à peu affirmé mon autorité au fil des années. Il n'est plus vrai que les professeurs hommes l'incarnent. Cependant, lors de grandes assemblées d'élèves, c'est toujours l'homme qui hausse la voix pour faire silence. Mais c'est le statut du professeur qui est avant tout remis en cause.»

o Martine, professeur de français

« Pour certains parents et enfants, une femme enseignante ne peut pas être prise au sérieux. Lors de la convocation des parents d'un élève en difficulté scolaire, le père a refusé de me

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant