Éducation: l'art délicat de la fabrique des programmes

le
0
La chercheuse Patricia Legris s'est plongée dans les coulisses de l'écriture des programmes d'histoire de 1944 à 2010, entre considérations scientifiques et pressions politiques.

Les programmes scolaires sont le fruit de négociations, de tensions, de rapports de force, d'enjeux pédagogiques et politiques. Pour mieux comprendre comment ils sont conçus, il faut s'introduire dans plusieurs «boîtes noires». C'est ce qu'a fait la chercheuse Patricia Legris (*).

Tout est déterminé encore à Paris. La décision de modifier un programme relève du ministre. Pour chaque discipline, un groupe d'experts est chargé du travail scientifique et de la rédaction du projet. Le texte passe devant le Conseil supérieur de l'éducation, avant d'être soumis à la signature du ministre. Les dizaines de participants à la dernière réforme des programmes d'histoire se sont réunis, des semaines durant, au lycée Henri-IV.

Aujourd'hui, l'Inspection générale est systématiquement ins...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant