Éducation : François Hollande devant son public

le
0
Le candidat socialiste était jeudi à Orléans, la ville de Jean Zay, où il a présenté son programme pour l'école.

Le nom de Jean Zay figure au fronton de quelques écoles, lycées et salles municipales. Oublié du plus grand nombre, c'est pourtant sous ses auspices que François Hollande a voulu placer sa politique éducative. Le candidat socialiste lui a rendu hommage jeudi à Orléans, ville dont est originaire ce résistant et ministre de l'Éducation de Léon Blum, assassiné par les miliciens en juin 1944. «Une campagne électorale, cela sert aussi à redécouvrir l'histoire de France», souligne Delphine Batho, porte-parole de François Hollande.

C'est Vincent Peillon qui a eu l'idée de proposer ce parrainage. En charge des questions d'éducation dans l'équipe de François Hollande, il fait figure de favori pour obtenir le ministère en cas de victoire. «Dans l'éducation, à part Jules Ferry, c'était compliqué, explique-t-il. Il fallait exhumer quelqu'un qui puisse faire figure de modèle, de repère, qui porte des valeurs puisqu'il est beaucoup question de valeurs en ce moment... 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant