Education: en France aussi, la Khan Academy séduit élèves et professeurs

le
0
Education: en France aussi, la Khan Academy séduit élèves et professeurs
Education: en France aussi, la Khan Academy séduit élèves et professeurs

La version francophone de la Khan Academy, plateforme gratuite sur internet d'apprentissage des mathématiques et des sciences, revendique plus de 400.000 utilisateurs après quelques mois d'existence et séduit élèves et parents, mais aussi des professeurs.Créée en 2008 par un Américain, Salman Khan, l'organisation à but non lucratif propose aux internautes des vidéos de quelques minutes et des exercices d'entraînement, principalement en mathématiques, physique/chimie et biologie.Vidéos et exercices ont été adaptés par l'ONG Bibliothèque sans frontières (BSF), en fonction des programmes scolaires français et validés par un comité de professionnels de l'éducation et de l'édition scolaire, avec le soutien financier de la fondation Orange. La plateforme francophone a été lancée en septembre dernier et table sur 500.000 utilisateurs avant l'été.Elle propose actuellement quelque 2.500 leçons (des vidéos de moins de 10 minutes autour d'un tableau noir avec un commentaire explicatif), accompagnées d'exercices. Elle s'enrichit cette semaine de programmes de révision pour le bac et le brevet, ont indiqué mercredi les représentants de BSF et de la fondation Orange lors d'une conférence de presse.Conçus comme des outils d'aide aux élèves, les vidéos et exercices sont également utilisés par des professeurs.Bénédicte Assogna, enseignante à l'école Saint-Louis à Bonnières-sur-Seine (Yvelines), s'en sert en classe de CM1 et constate que cet outil a permis de "dédramatiser les mathématiques chez les enfants anxieux". Elle apprécie que le système conçu par Khan Academy "récompense la persévérance" des élèves. "Je l'utilise en complément, dans toutes les phases de l'apprentissage".Il y a dix ans, Salman Khan, diplomé du prestigieux Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) et passionné de mathématiques, travaillait comme analyste dans un fonds d'investissement.Il donne un coup de main à une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant