Éducation: des chefs d'établissement pas assez managers

le
0
Dans son rapport, la Cour des comptes recommande une meilleure adéquation entre les exigences du poste et le profil des enseignants «sur la base d'entretiens entre les candidats et les chefs d'établissement».

LE RÔLE et les pouvoirs des directeurs d'école et chefs d'établissement. Un vaste et délicat sujet, largement débattu sous le mandat de Nicolas Sarkozy, que le rapport de la Cour des comptes remet sur la table.

La Rue Cambon, qui a largement mis en avant la «réalité locale», recommande une meilleure adéquation entre les exigences du poste et le profil des enseignants, «sur la base d'entretiens entre les candidats et les chefs d'établissement en s'inspirant d'exemples étrangers et d'un système existant dans les établissements d'enseignement privé catholique». Dans ces derniers, le chef d'établissement publie les offres de postes vacants et reçoit les candidats dans le cadre de véritables entretiens d'embauche. Un modèle jugé inacceptable par l'enseig...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant