Éducation : 14.000 postes supprimés en 2012

le
0
Le nombre d'élèves par classe devrait augmenter dans les établissements scolaires.

«On ne peut pas parler de désengagement de l'État en matière d'éducation», affirme-t-on ce mercredi soir au ministère de l'éducation nationale. Certes, la «mission enseignement scolaire» totalisera, en 2012, 62,33 milliards d'euros en crédits de paiement contre 61,8 milliards d'euros en 2011. Mais concrètement le projet de budget 2012 poursuit sur la lancée des budgets des années précédentes avec la suppression de plusieurs milliers de postes d'enseignants. L'enseignement scolaire «contribue substantiellement à l'effort de non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux. Ainsi, 14.200 emplois ne seront pas remplacés en 2012 », précise Bercy.

A la demande du président de la République, soucieux des remontées des élus locaux, «le solde des fermetures et des ouvertures de classes sera nul à la rentrée 2012 dans le premier degré»: 5700 postes y seront toutefois supprimés. L'enseignement secondaire payera le plus lourd tribut, avec 6550 postes de professe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant