Eduardo Rihan-Cypel : "Les Bleus devraient tous nous inspirer"

le
0
Le député socialiste franco-brésilien Eduardo Rihan-Cypel érige nos footballeurs en exemple.
Le député socialiste franco-brésilien Eduardo Rihan-Cypel érige nos footballeurs en exemple.

On dirait la Coupe du monde 2014 pensée pour lui : Eduardo Rihan-Cypel, Brésilien naturalisé français en 1998 - deux mois avant la victoire historique de la bande d'Aimé Jacquet -, a assisté au premier match de l'équipe de Didier Deschamps en 2014 à Porto Alegre, sa ville de naissance. Interview du député PS de Seine-et-Marne. Le Point.fr : Finalement, l'élimination de la France vous évite de choisir entre vos deux pays, c'est un soulagement ? Eduardo Rihan-Cypel : On peut voir ça comme ça, je n'aurai pas le coeur déchiré ! Même si j'aurais bien voulu voir un France-Brésil en demi-finale, ça aurait été une belle fête. Les Dieux du foot auraient choisi pour moi. François Hollande enregistre pour la première fois depuis longtemps une hausse de popularité. Comme Jacques Chirac en 1998, il bénéficie de la bonne popularité de l'équipe de France ? Non, je pense que cette amélioration n'est pas due à la bonne performance des Bleus, mais plutôt à sa bonne prestation le 6 juin, pour les commémorations du Débarquement. Nous l'avons vu dans le rôle jupitérien de président de la Ve République. Il a tenu son rang avec les grands de ce monde, avec Barack Obama et Vladimir Poutine à ses côtés, il a fait venir Petro Porochenko au paroxysme de la crise ukrainienne. Il a fait de très bons discours historiques, il a bien incarné cette histoire. Selon moi, c'est plutôt cette position régalienne qui joue...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant