Edrim ajuste le risque de ses produits d'allocation

le
0
(NEWSManagers.com) -
Depuis septembre, Edmond de Rothschild Investment Managers (Edrim) a fait évoluer les outils utilisés en multigestion diversifiée pour les trois fonds de la gamme Saint-Honoré Allocation, les anciens " Multigest" .
Jacques Tebeka, directeur de la multigestion diversifiée, a expliqué le 17 novembre que cette évolution est destinée à épargner de nouvelles déconvenues aux investisseurs après les différentes crises de ces dernières années.
Cela se traduit par quatre dispositions principales. D'abord, les bornes ont été élargies et deviennent plus souples pour certaines classes d'actifs comme les obligations convertibles, les actions et les émergents, ce qui était nécessaire dans la mesure où les produits datent du début de la décennie.
D'autre part, Edrim a fixé des limites de perte de 5 % pour le fonds défensif (Saint-Honoré Allocation Rendement192,56 millions fin octobre) et de 10 % pour le Saint-Honoré Allocation Patrimoine ((36,58 millions). Un tel butoir avait moins de sens -et n'a donc pas été retenu- pour le Saint-Honoré Allocation Dynamique C (38,28 millions) qui ne peut détenir moins de 40 % d'actions.
Troisième point : l'équipe de Jacques Tebeka s'impose désormais une limite de risque de change et obligataire (ou l'absence de couverture) de 10 % (contre 0 %) pour le fonds Rendement (qui n'est plus obligé de détenir au moins 5 % d'actions) et de 20 % contre 10 % pour le Patrimoine. Pour le Dynamique C, elle reste de 50 %.
Enfin, Edrim permet désormais aux fonds Saint-Honoré Allocation de disposer d'une poche d'allocation tactique avec des titres obligataires vifs ou des produits dérivés (futures et options) qui sont censés augmenter la réactivité et la liquidité.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant