Edouard Martin aux Européennes : «Un coup terrible à la cause syndicale» selon Copé

le
70
Edouard Martin aux Européennes : «Un coup terrible à la cause syndicale» selon Copé
Edouard Martin aux Européennes : «Un coup terrible à la cause syndicale» selon Copé

La nomination d'Edouard Martin, l'emblématique syndicaliste CFDT d'ArcelorMittal à Florange (Moselle), comme tête de liste PS aux élections européennes de 2014 dans la circonscription du Grand Est face à Nadine Morano, fait beaucoup réagir. Au lendemain de cette annonce surprise, les commentaires sont nombreux ce mercredi. Si la gauche salue son engagement, l'opposition ironise ou l'accuse de retourner sa veste.

Edouard Martin avait été propulsé sur le devant de la scène l'an dernier, à l'occasion de la lutte contre la fermeture des hauts fourneaux lorrains. A l'époque, il n'avait pas mâché ses mots contre le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, à qui il reprochait d'avoir cédé face à ArcelorMittal sur Florange. «Monsieur le Président, vous attendez quoi ? Qu'il y ait un malheur ici ? Eh bien, nous, on va être votre malheur !», avait-il notamment lancé. «Je ne renie rien de ce que j'ai fait ou dit», déclare-t-il dans une interview au Monde, assurant avoir obtenu de la part du PS «la garantie d'(..) une entière liberté d'expression et d'action».

Enfin, à ceux qui l'accusent de «trahison», Edouard Martin, qui n'a pas l'intention d'adhérer au PS, rappelle qu'il «est resté vingt-quatre mois sur le piquet de grève, certaines nuits avec - 15 degrés dehors». «J'étais là du début à la fin (...) Je n'ai aucune leçon à recevoir.»

Les réactions politiques à la désignation d'Edouard Martin comme tête de liste PS aux Européennes :

Jean-François Copé (UMP) : «On est dans la collusion complète entre les syndicats et la gauche au pouvoir». A quelques journalistes, le président de l'UMP confie que la candidature de l'ex-responsable syndical - «parachute doré» , dénonce-t-il - est «l'illustration parfaite de cette gauche qui donne des leçons de morale qu'elle ne s'applique pas à elle-même». Il y voit un «coup terrible pour la cause des syndicats en France». «C'est une perte de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lenip le jeudi 19 déc 2013 à 15:58

    les syndicats au ordres de la gauche on l a vu en 1981, tant que la droite etait au pouvoir ils foutaient la M..... a partir de l election de la Mitte ils etaient aux abonnés absent !!!ils recommencent depuis que le fromage est arrivé !!! une preuve de plus !!!!!

  • 32530041 le jeudi 19 déc 2013 à 14:48

    ce qu'il manque à la gauche , c'est le Ministère de la Gamelle !

  • 32530041 le jeudi 19 déc 2013 à 14:45

    Les méthodes classiques de la gauche nauséabonde et putride ...........

  • 32530041 le jeudi 19 déc 2013 à 14:44

    La gamelle ,c'est plus fort que toi !

  • psion le jeudi 19 déc 2013 à 13:38

    Et si c'était Copé , lequel avec son élection bidouillée , n'avait pas porté un coup fatal à la droite ?

  • nebraska le jeudi 19 déc 2013 à 12:17

    Le Martin a su se reclasser sans probléme, avec un haut revenu assuré à vie avec notre pognon.

  • nebraska le jeudi 19 déc 2013 à 12:16

    MDR le syndicalisme montre son vrai visage. Becquetter à TOUS les râteliers. Il suffit de leur montrer une liasse de billets pour qu'ils cessent d'aboyer.

  • lorant21 le jeudi 19 déc 2013 à 10:45

    Je pense que M.Martin a été un très mauvais syndicaliste. Il a fait du "syndicalisme spectacle" et pas du syndicalisme efficace (négiciation, recherche du meilleur compromis.. etc..). Quant à son élection au PE, je trouve cela très bien, enfin, un type qui ne sera pas issu du fonctionnariat ou un pro de la politique!

  • psdi le jeudi 19 déc 2013 à 09:53

    Ca y est, ils "aurait" peut être trouvé de l'autre coté : Le délégué syndical FO de la raffinerie de Florange, Walter Broccoli, a démenti à demi-mots ce matin sur RTL les rumeurs selon lesquelles il pourrait être candidat UMP pour les prochaines municipales.

  • 300CH le mercredi 18 déc 2013 à 21:05

    comme le F efface je remets: je dial avec un numéro et c une Andouille qui répond