Edouard Carmignac prêche pour une BCE offensive

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans un communiqué publié lundi dans les Echos et le Monde, Edouard Carmignac est revenu sur la guerre des changes ouvertement déclarée entre grandes puissances. D'un côté, explique-t-il, figurent des pays comme la Chine qui renâcle à réévaluer le yuan malgré l'accumulation d'excédents commerciaux records, d'un autre des nations comme les Etats-Unis ou le Japon paraissent déterminées à actionner la planche à billets, pour gagner en compétitivité en faisant baisser leur devise. A ce jeu, la grande perdante, note le fondateur de Carmignac Gestion, n'est autre que l'Europe, écartelée entre les frayeurs inflationnistes de l'Allemagne - qui ne voit pas d'un mauvais ?il l'appréciation de l'euro - et d'un autre, les pays d'Europe du Sud, en proie à des tensions déflationnistes.
Edouard Carmignac veut voir dans cette guerre des changes une opportunité historique pour la Banque Centrale Européenne d'élargir son mandat. " Les fortes pressions haussières sur l'euro doivent rassurer l'Allemagne quant au danger inflationniste tout en justifiant un programme d'achat ambitieux des dettes de pays de la Communauté en difficulté" , explique-t-il. Dans ce cadre, le président de Carmignac Gestion exhorte la BCE à battre monnaie au lieu de continuer à restreindre la masse monétaire en circulation, ce qui a pour effet de relever les taux courts?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant