Edmond de Rothschild AM lance un deuxième fonds de dette d'infrastructure

le
0

(AOF) - Edmond de Rothschild Asset Management lance un deuxième fonds de dette d’infrastructure dans le cadre de l’expansion de la plateforme Bridge. L’objectif de la collecte de ce fonds de droit luxembourgeois, qui s’adresse à l’ensemble de la communauté des institutionnels français et européens, se situe entre 400 et 800 millions d’euros.

Le premier fonds Bridge, créé en août 2014, à destination d'investisseurs institutionnels français (assureurs, institutions de prévoyance, mutuelles), a déjà réalisé de nombreux investissements qui vont se poursuivre. Il totalise 595 millions d'euros et est investi à hauteur de 71% de ses engagements. En 18 mois, le fonds de première génération de la gamme Bridge a investi 420 millions d'euros. Il dépasse largement son objectif initial et développe un portefeuille diversifié d'actifs dans les domaines de l'énergie (conventionnelle et renouvelable), des transports (routier, aérien, ferroviaire), des infrastructures sociales (santé et PFI - Private Finance Initiative ou initiative pour le financement privé) en France, Allemagne, Autriche, Belgique et au Royaume Uni.

"Dans un contexte de taux durablement bas et de désintermédiation bancaire entraînant l'apparition de nouveaux acteurs proposant des solutions alternatives de financement, les investissements en dette d'infrastructure créent des opportunités pour les investisseurs de long terme à la recherche de rendement. Ils offrent ainsi une solution de diversification aux institutionnels", expliquent les gérants d'Edmond de Rothschild Asset Management.

La dette d'infrastructure bénéficie de fondamentaux jugés solides, au regard de la qualité de crédit des actifs, d'une volatilité faible, de flux de trésorerie stables sur des maturités longues. Elle offre une bonne visibilité sur les rendements, attractifs et reflétant une prime d'illiquidité, en contrepartie toutefois d'une liquidité moindre. La plupart des actifs d'infrastructures jouissent d'une position de monopole et fournissent des services essentiels aux marchés qu'ils desservent. Ils bénéficient en outre d'un accompagnement politique et d'une incitation réglementaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant