Édith Bouvier attendue en France en fin d'après-midi

le
0
La reporter du Figaro et le photographe William Daniels, exfiltrés de Homs jeudi, ont quitté Beyrouth. Ils doivent atterrir vers 18 heures à Villacoublay, où ils seront accueillis par le chef de l'État.

 

Édith Bouvier, dans sa chambre d'hôpital à Beyrouth.
Édith Bouvier, dans sa chambre d'hôpital à Beyrouth. Crédits photo : William Daniels

 

La grande évasion a finalement réussi. Trois jours après avoir quitté Homs grâce à une opération à haut risque montée par des dizaines de courageux volontaires syriens, nos deux confrères Édith Bouvier et William Daniels, envoyés spéciaux du Figaro, ont fini par gagner jeudi en fin d'après-midi la frontière libanaise. Ils ont ensuite rejoint Beyrouth par les routes enneigées de la montagne libanaise, épuisés mais saufs. Édith Bouvier, blessée à la jambe, a pu parler à ses parents en fin de journée, pour les rassurer après huit jours d'incertitude. Les deux journalistes, après avoir été gardés «sous observation» au centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu de France de Beyrouth, ont quitté le Liban vendredi. Leur avion doit arriver vers 18 heures sur la base aérienne de Villacoublay. Nicolas Sarkozy les accueillera.

Les Français avaient été précédés par leu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant