Edissimmo: l'essentiel du second trimestre

le
0

Anne Duperche-Rabant Gérante d'Edissimmo reste confiante. "La demande devrait continuer de porter sur les immeubles les plus qualitatifs, les mieux placés aux loyers les plus sécurisés, principes qui guident notre stratégie d’investissement".

La SCPI affiche un taux d’occupation financier de 84,64 % au second semestre soit une hausse de 0,82 % par rapport au trimestre précédent.

Parmi les évènements marquants, la signature de baux nouveaux (436 K€) sur des durées majoritairement longues a largement excédé les départs (173 K€). Afin de renforcer l'attractivité de ses immeubles, Edissimmo poursuit des travaux (Paris, Antony, Chelles) ou concède encore à "un ajustement de sa stratégie commerciale" (Rueil Malmaison, Chatres). Résultat, le taux d’encaissement du 2ème trimestre 2013 progresse notablement . Il s'établit à 95,76 % contre 92,58 % au 1er trimestre 2013.

Outre la vente d'un immeuble à Gennevilliers (5,25 M€) la collecte nette s'est élevée à 12,7 M€. D'ores et déjà, la collecte et les arbitrages ont permis d'acquérir des commerces à Dijon Chenove (indivision à 40%) dont le rendement brut immédiat avoisinne 5,9% et dans l'hôtellerie à Morton (86, Center Parc). Acheté en VEFA, l'ensemble sera livré en 2015 et procurera un rendement de 6% sur la base d'un bail ferme de 11 ans.Enfin, la SCPI a signé une promesse pour l’acquisition de bureaux à Paris (13ème, indivision à 50 %), avec un rendement immédiat de 7,05 % et bail ferme restant à courir de 7 ans.

Le versement du 2ème acompte trimestriel a été opéré le 22 juillet. Il s’est élevé à 2,88 € par part dont 0,50 € de plus-value immobilière. La gérante confirme son objectif de distribution prévisionnelle en 2013. A savoir 11,50 €, ce qui permet d'anticiper un prévisionnel 2013 de 5,1% sur la base d'une part à 225€.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant