Edinson Cavani, le vent pour lui

le
0
Edinson Cavani, le vent pour lui
Edinson Cavani, le vent pour lui

Meilleur buteur du club en Ligue des champions (6 buts), recrue la plus chère de l'histoire du club et de la Ligue 1 (64 millions d'euros), Edinson Cavani est pourtant méprisé et sifflé par une partie du Parc des Princes. Ou comment un numéro 9 de classe mondiale est parfois considéré par ses propres supporters comme un moins que rien.

PSG-Rennes. Le public du Parc des Princes est insondable. Alors que Sylvain Armand, côté rennais, et Clément Chantôme, qui vient de quitter le club, sont longuement acclamés par le public de la porte de Saint-Cloud, Edinson Cavani, lui, est copieusement sifflé lorsqu'il quitte la pelouse. Par ses propres supporters donc. Edinson Cavani, c'est 42 buts en 78 matchs depuis son arrivée dans la capitale. Voilà un peu plus d'un an que l'Uruguayen est méprisé par une partie de son propre public. On lui reproche ses dribbles ratés, ses buts manqués et sa faculté à être rarement décisif dans les grands rendez-vous.
Chelsea, le dénominateur commun
Globalement, le divorce remonte au match retour de Chelsea. Le matin de quart de finale retour, le Matador s'épanche longuement dans les colonnes de L'Équipe. En substance, il balance qu'on lui a menti sur l'organisation tactique et qu'il souhaite évoluer en pointe. Contre les Blues, Cavani joue à son poste – Ibrahimovi? étant blessé – et passe à travers. Comme tout le PSG. Première crispation. La suite ne va pas aider le joueur à se faire une place au chaud dans le vestiaire de la capitale. Entre ses feuilles de matchs mangées (18 occasions franches ratées cette saison, personne n'a fait " mieux " en Europe), ses vacances de Noël longuement prolongées au pays et son spleen quotidien, la sauce commence à sérieusement s'épicer. Certains cadres auraient eu la folle envie d'emplâtrer le numéro 9 selon plusieurs rumeurs.
Laurent Leroy vs Edinson Cavani
Et puis Chelsea est arrivé. Un gros match au cours duquel l'ancien Napolitain s'est offert une grosse prestation ponctuée d'un but de la tête. Un but qui maintient aujourd'hui le PSG au-dessus de la ligne de flottaison. Un caramel qui a refait de Cavani un joueur rare et précieux aux yeux des supporters parisiens. Le public du Parc des Princes a souvent été comme ça. Difficile, versatile, impatient, méprisant et toujours dans le bon sens du vent. Mais voilà, Cavani n'est pas Ibrahimovi?. Alors qu'on pardonne tout au Z, à la fois de la part des dirigeants, mais aussi des supporters, Cavani se doit d'être irréprochable. Parce qu'au fond, le joueur est venu au PSG pour permettre au club de franchir un cap. Est-ce le cas ? Non. Mais tout n'est pas entièrement de sa faute. Au contraire. Dans un club où le public a magnifié Laurent Leroy et...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant