Edinson Cavani, le bonheur est dans l'axe

le
0
Edinson Cavani, le bonheur est dans l'axe
Edinson Cavani, le bonheur est dans l'axe

Un temps annoncé comme un partant potentiel, Edinson Cavani affiche ses ambitions pour la nouvelle saison. L'attaquant international uruguayen veut tout gagner et si possible évoluer en pointe.

Malgré un été chargé avec la Copa America, le Parisien Edinson Cavani ne manque pas d’ambition avant le début de la saison 2015-16. Après avoir terminé en trombe le dernier exercice, l’international uruguayen veut enchaîner et si possible dans une position d’attaquant axial. Alors que Laurent Blanc pourrait notamment opter pour un milieu de terrain en losange avec Angel Di Maria en tant que meneur de jeu, l’ancien Napolitain semble avoir reçu certaines garanties quant à son utilisation dans les prochains mois. Suffisant pour mettre un terme aux bruits persistants qui l’annonçaient par exemple du côté de Manchester United.

Laurent Blanc sait à quoi s’attendre

Alors que Zlatan Ibrahimovic ne rajeunit pas, Edinson Cavani a une belle carte à jouer. A condition de rester en pointe. « Je l’espère, explique-t-il ce jeudi dans les colonnes de L’Equipe. Je pense que ce système (ndlr : en 4-4-2 lors des phases offensives sur la fin de la saison dernière), qui me permet de rentrer davantage l’axe, peut très bien fonctionner. Mais ça dépend des choix de l’entraîneur. Laurent Blanc ? Oui, on a parlé. Mais pas de ce sujet. De toute façon, il sait très bien ma façon de penser. Il sait aussi quels sont mes objectifs. J’ai déjà dit à quel poste je préférais évoluer. »

Dévoué à 100% au groupe parisien

Sous contrat jusqu’en 2018, Edinson Cavani (28 ans) en profite pour engager son avenir avec celui des champions de France. « J’ai vécu des moments pénibles, durs, poursuit El Matador. Ce sont des périodes qui t’affectent évidemment, à tout point de vue. N’importe quel être humain serait touché par ce que j’ai vécu, c’est normal. J’ai connu une période de réflexion, d’introspection d’une certaine manière, et je me dis que ce sont des choses de la vie. Aujourd’hui, j’ai très envie d’être avec mes coéquipiers, de poursuivre ce qu’on a entrepris depuis quelques années et d’atteindre les objectifs du club. (…) Je me sens très bien à Paris où je suis heureux et je l’ai toujours dit. (…) Je suis dévoué à 100% à ce groupe, mon groupe. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant