EDFvise les grands travaux outre-Manche

le
0
Le groupe français attend une ultime autorisation pour lancer le chantier de son premier réacteur EPR en Angleterre. Une stratégie appuyée par le gouvernement britannique.

De notre envoyé spécial à Hinkley Point (Somerset)

Le gouvernement britannique a donné lundi un signal fort en faveur du projet de construction des premiers nouveaux réacteurs nucléaires d'EDF en Angleterre, avec la visite du ministre de l'Énergie sur le site de la centrale de Hinkley Point, sur la côte Ouest du pays. Une visite d'autant plus significative que le ministre en question, Chris Huhne est un libéral-démocrate, notoirement anti­ ­­­­­nu­cléaire jusqu'à l'accord de coalition signé avec les conservateurs en mai dernier. L'intéressé fait aujourd'hui preuve de pragmatisme et défend désormais l'importance de l'atome dans le mix énergétique.

«La construction d'une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point aura une contribution importante pour assurer un approvisionnement en énergie au Royaume-Uni à la fois fiable et faiblement émetteur en CO2,» a assuré Chris Huhne, les pieds dans la boue, devant les gros bâtiments cubiques de la centrale existan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant