EDF veut céder au moins 10 milliards d'actifs d'ici 2020-presse

le
0

(Actualisé avec contexte) PARIS, 16 octobre (Reuters) - EDF EDF.PA prévoit de céder au moins 10 milliards d'euros d'actifs à l'horizon 2020 pour financer son programme d'investissements et respecter ses objectifs financiers, rapporte vendredi le journal Les Echos sur son site internet. Le groupe français n'a pas souhaité commenter cette information. En quête de fonds pour financer les travaux de son parc nucléaire français, mener à bien son projet d'EPR en Grande-Bretagne ou encore racheter l'activité réacteurs nucléaires d'Areva AREVA.PA , EDF a annoncé en juillet une revue stratégique de ses actifs de production d'énergie à partir de combustibles fossiles en Europe continentale. Parmi les options dont dispose EDF pour lever de l'argent frais figure aussi, selon Les Echos, l'activité exploration-production de sa filiale italienne Edison EDNn.MI D'autres hypothèses sont aussi sur la table, avance le journal, comme la vente de la participation du groupe dans l'américain CENG ou dans le Suisse Alpiq ALPH.S . Des cessions d'actifs sont jugées indispensables pour qu'EDF puisse parvenir à son ambition de générer un flux de trésorerie (cash-flow) positif en 2018 après dividendes. Afin de faire des économies, EDF pourrait aussi faire appel à des partenaires pour mettre en oeuvre son grand programme d'entretien pour prolonger la durée de vie du parc nucléaire français, estime Les Echos. L'action EDF est inchangée (+0,03% à 17,45 euros à 16h31) vendredi en fin d'après-midi à la Bourse de Paris, à comparer à une légère hausse de l'indice CAC 40 .FCHI (+0,22%). (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant