EDF-Varin et Parisot entreront au conseil, Lévy confirmé

le
0

* Quatre administrateurs sur 18 seront remplacés * Philippe Varin était cité pour la présidence * L'ancienne présidente du Medef était candidate au poste de PDG (Actualisé avec précisions et communiqué de la CGT) PARIS, 16 octobre (Reuters) - L'ancienne présidente du Medef Laurence Parisot et l'ex-président de PSA Peugeot Citroën PEUP.PA Philippe Varin seront proposés en tant qu'administrateurs d'EDF EDF.PA lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe le 21 novembre prochain, a annoncé jeudi l'électricien public. Le groupe, dont l'Etat français détient 84,5% du capital, a également confirmé dans un communiqué que l'actuel PDG de Thales TCFP.PA , Jean-Bernard Lévy, serait lui aussi proposé comme administrateur avant de succéder à Henri Proglio à la tête d'EDF. ID:nL6N0SA1I7 Laurence Parisot avait annoncé début octobre sa candidature à la présidence d'EDF et Philippe Varin, aujourd'hui chargé de mission en Asie du Sud-Est auprès du ministère des Affaires étrangères, était cité par la presse comme potentiel président du conseil. ID:nL6N0S34UE Quatre administrateurs d'EDF sur 18 ne sont pas reconduits, dont Henri Proglio, le conseil devant en outre accueillir Gérard Magnin, fondateur d'Energy Cities, une association de villes européennes engagées dans une démarche de transition énergétique. Parmi les administrateurs appelés à rester en poste figurent le président de l'IFP Energies Nouvelles, Olivier Appert, le président du directoire de Vallourec VLLP.PA , Philippe Crouzet, le PDG de Lafarge LAFP.PA , Bruno Lafont, et le président de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), Bruno Léchevin. Le patron de l'Agence des participations de l'Etat (APE), Régis Turrini, continuera pour sa part de représenter l'Etat au conseil. Les salariés avaient déjà élu les six administrateurs les représentant au conseil. La CGT estime dans un communiqué que la nomination de Jean-Bernard Lévy génère "une inquiétude importante" et fait savoir qu'elle a voté contre la liste présentée par le gouvernement, selon elle "fortement marquée par l'idéologie de l'intérêt privé tournant le dos à l'intérêt général". "Le signal donné, c'est le besoin d'un nouveau patron pour mettre en oeuvre la feuille de route contenue dans la loi de transition énergétique, particulièrement incohérente et floue", juge le syndicat, pour qui le choix de Jean-Bernard Lévy relève de "tractations politiciennes" visant à permettre au gouvernement de "s'assurer d'un vote majoritaire dont il a besoin pour faire passer sa loi de finances". Voir aussi : Bourse-EDF plonge, incertitudes autour des actions de l'Etat ID:nL6N0SB2OO (Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant