EDF va récupérer environ 1 md auprès de ses clients français

le
2
    PARIS, 3 octobre (Reuters) - EDF  EDF.PA  va récupérer 
environ un milliard d'euros auprès de ses clients français après 
une hausse rétroactive des factures imposée au gouvernement par 
le Conseil d'Etat, selon deux arrêtés publiés au Journal 
officiel (JO). 
    La juridiction administrative avait annulé mi-juin un arrêté 
qui limitait à 2,5% l'augmentation des tarifs de l'électricité 
survenue en 2014, une hausse jugée trop faible pour compenser 
les augmentations insuffisantes des années précédentes. 
  
    Selon deux arrêtés et deux délibérations de la Commission de 
régulation de l'énergie (CRE) publiés dimanche au JO, la hausse 
rétroactive atteindra au total 999 millions d'euros pour la 
période du 1er août 2014 au 31 juillet 2015 et concernera 
principalement les tarifs "bleus" appliqués à quelque 28 
millions de ménages. 
    La CRE a précisé dans ses délibérations que le rattrapage 
sur les factures des particuliers atteindrait quelque 30 euros 
en moyenne, pour un total de 815 millions. 
    Mi-juin, la ministre de l'Energie Ségolène Royal avait 
annoncé que ce rattrapage serait de l'ordre de "1,5 euro par 
mois pendant 18 mois".   
    EDF a indiqué le 21 septembre que ses nouveaux objectifs - 
alors revus à la baisse - intégraient la régularisation 
tarifaire consécutive à la décision du Conseil d'Etat. 
   
 
 (Benjamin Mallet, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 2 mois

    on nous répète qu'il n'y a pas d'inflation

  • M1589075 il y a 2 mois

    Resultat de l'incompétence et la démagogie de Segolene Royal. Elle avait decide de ne pas augmenter au mepris des lois. Une specialite des gouvernants! !!!Mais la demagogie be peut etre un instrument de gestion. La question' cette erreur -pour ne pas dire plus - devrait conduire a une revocation de celle qui se croyait interessante et voulait se faire mousser