EDF va faire de la location de véhicules et de bornes électriques

le
0
marvellousworld/shutterstock.com
marvellousworld/shutterstock.com

(AFP) - L'opérateur français d'électricité EDF va offrir de la location à moyenne durée de véhicules électriques ainsi que des bornes de recharge, afin de développer l'utilisation de ce mode de transport, a indiqué mercredi un responsable du groupe.

"Pour la courte durée, l'investissement dans une borne de recharge ne se justifie pas, mais cela représente un frein", a expliqué Michel Couture, directeur de la mobilité électrique d'EDF, dans un entretien au journal économique en ligne La Tribune.

"Quant à une location longue durée, elle s'apparente à un achat à crédit, et suscite donc la même appréhension vis-à-vis d'un nouveau type de véhicules qui ne s'utilise pas comme un véhicule thermique", a-t-il ajouté.

EDF estime dès lors que la location étant moins engageante et moins onéreuse que l'achat, cela permettra de convertir de nombreux automobilistes.

"Cette location de durée moyenne - précisément de 1 à 23 mois - permettra de tester l'appétence des clients pour les véhicules électriques", a confié M. Couture.

Le journal précise que le groupe a signé plusieurs partenariats avec des constructeurs, notamment une exclusivité avec Nissan, pour proposer plusieurs offres de bornes de recharge pour les particuliers, les collectivités et les entreprises.

La flotte devrait compter dans un premier temps une trentaine de véhicules, dont des Peugeot iOn. Selon La Tribune, des discussions sont en cours pour des Renault Zoé et des Nissan Leaf. Ces véhicules pourraient ensuite se retrouver sur le marché de l'occasion.

"De nombreux experts pensent que le vrai marché de la voiture électrique sera celui de l'occasion", a relevé M. Couture.

L'activité sera opérée après réactivation de e-Lease, société créée en 1998 par EDF (actionnaire à 70% via sa filiale Sodétrel) et des loueurs (30%). Sa vocation était notamment de développer la location à longue durée de véhicules électriques.

"Mais dans les années 1990, le prix trop élevé, la durée de vie limitée de la batterie et finalement l'absence d'offre, se sont révélés des freins trop importants", a expliqué M. Couture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant