EDF: un réacteur de Fessenheim a été arrêté lundi.

le
0

(CercleFinance.com) - L'ASN (Autorité de sûreté du nucléaire) a effectué un point d'étape aujourd'hui après la découverte le mois dernier d'irrégularités dans l'usine d'Areva de Creusot Forge. Celle-ci a donné lieu à une instruction technique du gendarme français du nucléaire, qui a précisé traiter en priorité les cas susceptibles de présenter le plus d'enjeux pour la sûreté des réacteurs et s'assurer en tout état de cause avant chaque redémarrage de réacteur que les irrégularités détectées ne remettent pas en cause sa sûreté.

A la date du 15 juin, EDF a indiqué à l'ASN avoir terminé la caractérisation de 79 des 80 irrégularités identifiées à ce stade comme affectant ses réacteurs en exploitation dans les dossiers de fabrication de l'usine précisée. L'electricien conclut que ces irrégularités n'ont pas de répercussion sur la sûreté des réacteurs concernés.

L'irrégularité encore en cours de caractérisation concerne un générateur de vapeur du réacteur 2 de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), la plus ancienne de France, dont la fermeture d'ici la fin de son quinquennat est l'une des promesses de campagne de François Hollande.

Afin de réaliser des investigations complémentaires, EDF a procédé à la mise à l'arrêt de ce réacteur le 13 juin et a transmis des premiers éléments d'analyse à l'ASN hier, a-t-on appris cet après-midi.

Enfin, Areva a indiqué à l'ASN que des irrégularités ont également été identifiées sur des composants fabriqués pour le réacteur EPR en construction à Flamanville (Manche). L'Autorité précise ne pas disposer à ce stade d'élément sur leur nature et leurs conséquences.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant