EDF, un géant sous tension

le
0

L'électricien EDF est sous haute tension : l'action du groupe a perdu la moitié de sa valeur en un an et a été exclue du CAC 40 en décembre. Comment sécuriser la trajectoire du groupe à l'heure de programmes d'investissements tous azimuts ? EDF doit-elle construire des EPR au Royaume-Uni ? Quels sont les risques financiers ? L'Etat est-il un bon actionnaire ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant