EDF se félicite de la décision du TGI à propos de Hinkley Point

le
0

(AOF) - EDF s’est félicité dans un communiqué de la décision rendue par le Tribunal de grande instance de Paris, rejetant la demande formulée par le Comité central d'entreprise d'EDF de voir suspendre les effets de la délibération du conseil d'administration du 28 juillet 2016 relative au projet Hinkley Point.

Par ailleurs, le Président directeur général de l'électricien, Jean-Bernard Lévy, va engager une action en justice contre le syndicat Sud Energie, qui, dans un message diffusé le 5 août, a indûment prétendu qu'il aurait menti aux journalistes en affirmant qu'il ne connaissait pas, lors du conseil d'administration, l'intention du gouvernement britannique de procéder à un nouvel examen du projet Hinkley Point.

" L'entreprise et son président poursuivront de la même manière toute personne colportant de telles contre-vérités ", a souligné la société.

La lecture intégrale du courriel interne adressé le 2 août par le Président directeur général d'EDF aux membres du comité exécutif confirme sans ambiguïté qu'au moment où le conseil d'administration de l'entreprise s'est tenu, EDF et son président n'avaient pas connaissance de la volonté du gouvernement britannique de procéder à un nouvel examen du projet Hinkley Point.

Selon EDF, le seul élément connu le 28 juillet avant le communiqué du gouvernement britannique était le report de la signature initialement envisagée le vendredi 29 juillet. Or cette possible date de signature, qui n'était pas confirmée, n'avait été, de ce fait, communiquée ni aux administrateurs, ni au marché : son report ne nécessitait donc aucune information rectificative.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant