EDF se branche sur la domotique

le , mis à jour à 08:26
1
EDF se branche sur la domotique
EDF se branche sur la domotique

Ils sont tous dans les starting-blocks, les yeux rivés sur le marché très prometteur des objets connectés. Et à travers eux, le marché gigantesque de la domotique, du confort pilotable à distance, des économies d'énergie, et indirectement de la réduction des gaz à effet de serre...

 

Google a tiré le premier, avec son assistant Home, basé sur la reconnaissance vocale, supposé piloter votre maison. Il est talonné par Apple et son application Homekit, compatible avec de nombreuses marques de produits connectés de confort (climatiseurs, éclairage, volets...). On attend en fin d'année Amazon, et son Echo qui marche sur les traces du Google Home.

 

Les Français sont là, juste derrière (lire ci-contre). Parmi eux, EDF, qui a présenté hier une station conçue et fabriquée en France. Une quinzaine de salariés ont été isolés au sein d'une filiale start-up : Sowee, une station connectée à Internet et communiquant avec les objets en wi-fi. Testée chez 200 abonnés, elle sera disponible pour le grand public fin novembre. L'électricien ambitionne d'en écouler un million d'ici dix ans.

 

Surprenant, elle ne permet pas encore de gérer... le chauffage électrique, mais seulement le chauffage individuel au gaz, et l'éclairage de la maison (à condition d'utiliser des ampoules connectées). « Nous allons étendre progressivement les fonctionnalités de Sowee, explique Sylvie Jéhanno, présidente de Sowee et directrice des clients particuliers chez EDF. C'est un produit complet, qui sera capable à terme de piloter tous les objets connectés. On pourra lancer à distance le rechargement de sa voiture électrique, ou fermer ses volets. »

 

Des clients acteurs de leur consommation

 

Mais dans un premier temps, insiste-t-elle, « il s'agit de permettre à nos clients d'être acteurs de leur consommation ». Grâce à cette station, pilotable à distance via des applications, et grâce à un thermostat ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yeye84 il y a un mois

    Avec un raspberry pi à 10 euros et une appli gratuite, on peut deja fermer ses volets avec son smartphone... mais je parie que la solution EDF va couter 1000 euros..... et marchera aussi bien que l epr !!!