EDF résiste bien dans un environnement difficile

le
0
L'électricien revoit ses objectifs opérationnels à la hausse pour l'année 2013.

Henri Proglio n'a pas boudé son plaisir, mardi matin, en présentant les résultats semestriels d'EDF. Le président de l'électricien s'est réjoui en particulier du fort rebond du résultat brut d'exploitation - à hauteur de 9,7 milliards d'euros, en progression de 6,9 % -, ce qui a conduit le groupe à relever son objectif de croissance au-delà de 3 % pour l'année 2013. En fin d'après-midi aussi, le patron d'EDF pouvait conserver le sourire: à la Bourse de Paris, le titre a bondi de 7,34 %, à 21,71 euros. Au creux de la vague en début d'année, dans un environnement difficile pour les énergéticiens européens, l'action EDF affiche désormais un gain de 55 % depuis le 1er janvier. La performance est significative, notamment en face de celle de son grand rival GDF-Suez: ce dernier s'est apprécié d'à peine 2 % depuis le 1er janvier, à 15,86 euros.

Pour étayer ses bonnes perspectives o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant