EDF: porte à son tour 'l'affaire Greenpeace' au pénal.

le
2

(CercleFinance.com) - A son tour, EDF a décidé de donner une dimension judiciaire à “l'affaire Greenpeace” : en réponse à la procédure engagée par l'ONG, le groupe électronucléaire a annoncé hier soir qu'il a lui aussi déposé une plainte.

Pour mémoire, l'ONG Greenpeace a attaqué EDF en justice en l'accusant de “délit boursiers”, à savoir : la présentation d'états financiers inexacts et la diffusion d'informations trompeuses ne reflétant pas les coûts à venir du démantèlement de son parc nucléaire. Soit, selon Greenpeace se basant une étude commandée au cabinet AlphaValue, un montant de 50 et 70 milliards d'euros.

L'énergéticien largement contrôlé par l'Etat réaffirme qu'il “conteste vigoureusement les prétendues analyses comptables et financières du cabinet AlphaValue réalisées à la demande de Greenpeace”.

EDF rappelle que ses états financiers sont certifiés par des commissaires aux comptes, et que affirme que “les coûts de démantèlement du parc nucléaire en exploitation (...) ont par ailleurs fait l'objet d'un audit du ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, dont la synthèse, rendue publique le 15 janvier 2016” conforte, selon lui, ses propres estimations.

“EDF dépose une plainte pénale pour tirer les conséquences de ces allégations mensongères et de ces informations trompeuses”, termine le groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jhernan5 il y a une semaine

    Selon des rumeurs insistantes Les verts réfléchiraient sur l'opportunité de créer une usine de fabrication de bougies pour remplacer le nucléaire et envisageraient même de mettre à la disposition de ses membres des vélos d'appartement connectés aux éoliennes pour accélérer la ventilation en cas de besoin. Information donnée sous réserve de vérification.

  • gus6768 il y a 2 semaines

    Les verts ne détruirons pas le nucléaire Français pour lequel un énorme marché mondial s'ouvre pour respecter l'obligation de produire de l'énergie électrique décarbonée en masse. La Chine, l'Inde et l'Afrique sont les prochains clients de notre industrie Française. Ils ont besoins de développer l'accès à l'énergie électrique de leur population. Et bien sûr les verts veulent la décroissance, le retour au moyen age... Ils n'arriverons pas à vendre leur idéologie au monde.