EDF pénalisé par un abaissement de recommandation

le
1
Le siège d'EDF. (© Simon)
Le siège d'EDF. (© Simon)

Sale temps pour EDF. Le titre du producteur d'électricité français recule nettement aujourd'hui, pénalisé par un abaissemen de recommandation de Morgan Stanley. Depuis le début de l'année, il signe l'une des plus mauvaises performances du CAC 40 avec une chute de plus de 27%. Seul LafargeHolcim fait pire mais n'affiche pas vraiment de période de cotation comparable.

Bloc "A lire aussi"

Morgan Stanley est passé de surpondérer à sous-pondérer sur le titre avec un objectif de cours réduit de 23 à 15 euros. Pour ne rien arranger, Bernstein a également abaissé de 23,50 à 20 euros son objectif de cours tout en restant lui à «performance de marché» sur l'action.

Il faut dire que les nuages noirs s'accumulent sur le groupe. Il doit faire face à un environnement défavorable concernant les prix de marché de l'électricité et est aussi confronté à la baisse du prix du pétrole. Dans le même temps, il doit voler au secours d'Areva et faire face à un nouveau retard sur le chantier de l'EPR de Flamanville. Retard qui va porter le coût du nouveau réacteur nucléaire à 10,5 milliards d'euros. 

Pas de quoi porter un rebond du titre à court terme. Reste le rendement généreux qui mérite de conserver le titre en portefeuille.

 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • finkbro1 le mardi 15 sept 2015 à 14:18

    " les prix de marché de l'électricité et est aussi confronté à la baisse du prix du pétrole"quel prix du marché ? le prix est décidé, et monte chaque année, que le pétrole baisse ou monte ....