EDF participe au plan de sauvetage de l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne

le
0
Le producteur d'électricité va alimenter l'usine à un tarif préférentiel. D'autre part il prendra une participation dans le capital de l'usine.

Un accord de principe a été trouvé entre EDF et l'allemand Trimet, candidat au rachat de l'usine d'aluminium de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie). Le producteur d'électricité va alimenter l'usine à un tarif préférentiel. Afin de compenser ce «cadeau», EDF prendra directement une participation dans le capital de l'usine. Elle serait de l'ordre de 35 %.

Le troisième participant à l'accord sera la Banque publique d'investissement (BPI), qui prendra une petite partie du capital du site savoyard. Cet accord est fondamental pour permettre l'achat de l'usine. Le principal poste de coût dans la fabrication de l'aluminium concerne en effet le prix de l'énergie. Il fallait cependant un montage juridique original pour offrir un tarif attrayant pour Trimet. C'est ce qui a été trouvé avec la prise de participation d'EDF.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant