EDF: nouvelles clarifications concernant Hinkley Point C.

le
0

(CercleFinance.com) - Le projet Hinkley Point C continue de faire parler de lui...

Une semaine jour pour jour après avoir fait savoir que, comme indiqué dans le Document de Référence 2016, une revue complète des coûts et du calendrier dudit projet de réacteurs nucléaires était en cours, celle-ci s'est achevée, a indiqué EDF dans un nouveau communiqué ce matin.

L'électricien a admis une augmentation des coûts à terminaison du projet, lesquels sont à présent évalués à 19,6 milliards de livres, soit une augmentation de 1,5 milliard par rapport à l'estimation précédente. 'Cette (nouvelle) estimation intègre la réussite de plans d'actions opérationnels, en partenariat avec les fournisseurs. Les surcoûts estimés résultent essentiellement d'une meilleure appréhension du design, adapté aux demandes des régulateurs, du volume et du séquencement des travaux sur site et de la mise en place progressive des contrats fournisseurs', a détaillé le groupe.

Corollaire de ce 'réajutement', le taux de rentabilité prévisionnel (TRI) pour EDF est pour sa part évalué à environ 8,5%, contre 9% précédemment.

'Le risque de report de la livraison (COD) est estimé à 15 mois pour la tranche 1 et à 9 mois pour la tranche 2. Ce risque induirait un coût supplémentaire potentiel de l'ordre de 0,7 milliard de livres sterling 2015. Dans cette hypothèse le TRI pour EDF serait d'environ 8,2%', a poursuivi EDF, qui maintient en revanche l'objectif de livraison de la tranche 1 à fin 2025 et ses objectifs annuels.

De fait, l'électricien continue de prévoir une production nucléaire entre 390 et 400 térawattheures (TWh) ainsi qu'un Ebitda dans une fourchette comprise entre 13,7 et 14,3 milliards d'euros. Celui-ci atteindrait par ailleurs au moins 15,2 milliards à fin 2018.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant