EDF : «Les tarifs n'augmenteront pas en août», promet Royal

le
1

Contrairement à ce que le gouvernement avait annoncé l'année dernière, la hausse des tarifs EDF sera gelée en août, a annoncé la ministre de l'Écologie. Le titre chute en Bourse ce jeudi.

Ségolène Royal persiste et signe. Contrairement à ce que ce dernier avait annoncé l'année dernière, les tarifs d'électricité n'augmenteront pas de 5% au mois d'août. La ministre de l'Écologie l'a réaffirmé ce jeudi matin sur BFM TV, malgré la décision du Conseil d'État contraignant le gouvernement à faire payer une facture d'électricité rétroactive aux foyers français. Le gel décidé par la ministre s'inscrit dans le cadre de la réforme du calcul des tarifs réglementés qu'elle a engagée. Un arrêté publié en juillet 2013 prévoyait d'étaler sur deux ans, voire trois ans, la hausse des tarifs réglementés d'EDF: +5% le 1er août 2013 et +5% le 1er août 2014.

L'annonce de Ségolène Royal devrait rassurer les Français avant leur départ en vacances. De nombreux consommateurs ont continué à quitter les tarifs réglementés de l'électricité et du gaz proposés par EDF et GDF Suez au premier trimestre, accroissant la concurrence sur le marché énergétique français, d'après l'observatoire trimestriel de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

L'action EDF en chute de 5%

En revanche, les actionnaires d'EDF ont peu apprécié. Le titre chute en Bourse de plus de 5%, alors que la Bourse de Paris progressait d'un peu moins de 1% en milieu de matinée. «L'annonce de Ségolène Royal change la donne. C'est tout de même un coup d'arrêt pour EDF, qui avait annoncé avoir obtenu des augmentations de tarifs avant que Royal arrive au pouvoir. Le marché est pris à contre-pied. Ca risque de peser sur les résultats en fin d'année», commente Xavier de Villepion, un vendeur d'actions de Global Equities, cité par l'AFP.

L'évolution des tarifs au 1er janvier, l'autre mois où le gouvernement fixe le prix de l'électricité, sera connue en octobre, a annoncé Ségolène Royal. «Je vais procéder à ce calcul avec la Commission de régulation de l'énergie, une autorité indépendante, qui va, à partir de la réforme que j'ai mise en place, calculer cette hausse, ou peut-être une baisse», a-t-elle ajouté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9797388 le jeudi 19 juin 2014 à 12:05

    Est-ce que MME Royal se rend compte que son annonce stupide servant à se faire mousser vient de faire perdre 3 milliards d'€ à la valorisarion d'EDF dont l'état est actionnaire à 85 %. J'appelle cela une faute grave mais ils ne sont plus à ça près...