EDF : le titre pénalisé par de nouveaux retards sur l'EPR

le
0
Le site de l'EPR de Flamanville en construction, le 6 novembre 2014. (© C. Triballeau / AFP)
Le site de l'EPR de Flamanville en construction, le 6 novembre 2014. (© C. Triballeau / AFP)

C'est une mauvaise nouvelle pour EDF. Le titre du groupe d'énergie signe d'ailleurs la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe d'énergie vient en effet d'annoncer. un nouveau calendrier pour le chantier de construction du réacteur nucléaire EPR de Flamanville. 

Bloc "A lire aussi"

La mise en service est désormais repoussée au quatrième trimestre 2018. Surtout, ce nouveau retard porte désormais le coût du réacteur à 10,5 milliards d'euros. 

Initialement prévu pour 2012, le lancement du réacteur nucléaire de troisième génération avait été repoussé en novembre dernier à 2017, mais de nouvelles difficultés ont été annoncées depuis.

La nouvelle tombe alors que, en début de semaine, Areva a assuré que la phase d'essais du réacteur EPR construit en Finlande allait commencer l'année prochaine…

Le Revenu, avec AFP

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant