EDF : le gouvernement relâche la pression

le
0
L'EPR de Flamanville d'EDF.(©Vautrin-EDF)
L'EPR de Flamanville d'EDF.(©Vautrin-EDF)

(lerevenu.com) - Son actualité. Dans un marché en hausse de 1,47%, l'action de l'électricien a gagné 5% en clôture le 13 janvier. Le titre a bénéficié d'un bon coup de pouce de la part du gouvernement. Dans une interview accordée au magazine L'Usine Nouvelle, Ségolène Royal a tenu des propos rassurants sur l'avenir du parc nucléaire français. La ministre de l'Énergie n'a pas confirmé la fermeture de la centrale de Fessenheim. Elle a juste rappelé la nouvelle règle de plafonnement consistant à fermer deux réacteurs en fin de vie dès que l'EPR de Flamanville sera en exploitation.

En outre, Ségolène Royal n'est pas opposée à la prolongation de la durée de vie des centrales en service. Et, surtout, elle est favorable à la construction d'une nouvelle génération de centrales nucléaires.

Notre analyse. Pays hôte de la conférence internationale sur le climat, la France a tout intérêt à montrer son savoir-faire en matière de production d'énergie décarbonnée. Ainsi, un parc nucléaire modernisé et pérennisé aidera la France à atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les propos de la ministre de l'Énergie ont levé quelques incertitudes qui plombent le cours de Bourse d'EDF.

Pour autant, la question du financement de la gestion des déchets (projet Cigéo) n'est pas réglée. La facture pourrait être plus importante que

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant