EDF : l'espoir d'une hausse des tarifs

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Dans un marché de près de 2 millions de titres équivalent à celui des séances précédentes, l'action EDF réagit favorablement, avec une hausse de plus de 2% en séance, à la publication d'une étude de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) sur les coûts de production et de commercialisation de l'électricité vendue par le fournisseur historique. L'instance rappelle que les tarifs réglementés de vente d'électricité doivent «couvrir les coûts de production, de commercialisation et d'acheminement». 

Cette étude porte sur les coûts variables (achats de combustibles et d'électricité) et fixes (personnel, maintenance des centrales) d'EDF depuis 2007 et leurs perspectives d'évolution jusqu'en 2015. Ces charges ont augmenté de 5,1% par an alors que celles de capital (visites du parc nucléaire) ont progressé de 2,9% et les coûts commerciaux de 6,3%.

En 2012, EDF aurait dû augmenter ses tarifs bleus de 7,6% pour couvrir intégralement les coûts supportés, ce qui n'a pas été le cas. Pour 2013, la Commission préconise donc qu'EDF augmente ses tarifs, cet été, pour couvrir les coûts estimés par la CRE, entre 9,6% et 6,8%, selon que la durée d'amortissement comptable des centrales nucléaires des allongée ou non de dix ans. 

L'action EDF qui affiche une progression de 31% depuis janvier dernier et de 22% sur un an, a été confortée par le maintien des objectifs financiers 2013, lors de la publication, début mai, du chiffre d'affaires trimestriel (+4,7%). Le titre bénéficie aussi du rendement élevé (6,5%) du dividende. 

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant