EDF-L'EPR anglais aura un impact de solvabilité négatif-Moody's

le
0

PARIS, 28 septembre (Reuters) - L'envergure et la complexité du projet de construction de deux réacteurs nucléaires de type EPR en Grande-Bretagne par EDF EDF.PA , China General Nuclear Power Corporation GDNCP.UL et China National Nuclear Corp CNNNC.UL aura un effet négatif sur la solvabilité de ces entreprises, selon l'agence Moody's. "EDF (...) dont il est prévu que la participation soit majoritaire dans le projet, verra une pression s'exercer sur ses ratios de solvabilité", estime l'agence de notation dans un communiqué publié lundi. Elle ajoute cependant s'attendre à ce qu'EDF prenne des mesures pour en atténuer les effets financiers. Le PDG du groupe, Jean-Bernard Lévy, a récemment indiqué qu'EDF consoliderait par intégration globale son investissement dans le projet de construire deux EPR à Hinkley Point, en Grande-Bretagne, et que le groupe devrait en conséquence procéder à des cessions. Il a ajouté qu'EDF était en discussion avec S&P et Moody's pour limiter à un cran la baisse de sa notation en tant qu'émetteur mais qu'il maintenait l'objectif d'un cash-flow après dividende positif en 2018. ID:nL5N11S0HU Le coût total du projet d'Hinkley Point, estimé à 24,5 milliards de livres (33 milliards d'euros environ) par la Commission européenne alors qu'EDF chiffrait sa construction à quelque 16 milliards de livres en 2013, équivaut à environ 12% du total des actifs du groupe français représentant 271 milliards d'euros, a rappelé Moody's. (Pascale Denis et Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant