EDF immerge sa première hydrolienne en Bretagne

le
0
Installées au large de Paimpol et de l'île de Bréhat (Côtes-d'Armor), quatre turbines sous-marines alimentées par la marée fourniront du courant à 3000 foyers.

Elle ressemble au rotor d'un moteur d'avion gigantesque. Une turbine de 16 mètres de diamètre, d'un poids de 700 tonnes, a quitté mercredi le port de Brest pour être immergée dans les prochains jours par 35 mètres de fond au large de Paimpol et de l'île de Bréhat (Côtes-d'Armor).

Cette hydrolienne «unique au monde» selon EDF, est la première d'un parc de quatre machines que l'électricien va exploiter à partir de 2012 pour fournir du courant à 2 000 ou 3 000 foyers. La source d'énergie, propre, renouvelable, et de surcroît prédictible, de ces éoliennes sous-marines est fournie par les courants de marée. Tout comme pour l'usine marémotrice de la Rance, joyau industriel de l'ère gaullienne construit par EDF en 1966.

La première turbine, assemblée par les chantiers DCNS de Brest, a été embarquée mercredi sur une barge spéciale construite par le chantier STX à Lorient qui pourra relever les hydroliennes simplement posées sur le fond. Elle ne produira pas tout

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant