EDF : Il faudrait "un audit financier" déclare Jean Peyrelevade, banquier-conseil, ancien président du Crédit Lyonnais (VIDEO)

le
12

Le récit de sa nomination à la tête d'une banque publique en pleine déconfiture. L'ampleur des pertes et son combat pour les faire reconnaître. L'irresponsabilité de l'Etat actionnaire et le pouvoir des castes. Les coulisses d'un sauvetage sur fond de manoeuvres politiques. Dexia, EDF, Areva… Preuves que rien n'a changé. Jean Peyrelevade vient de publier "Journal d'un sauvetage" aux éditions Albin Michel. Ecorama du 20 avril présenté par Vincent Touraine, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 9 mois

    Les hauts fonc/tionnaires et les autres, ont mis la France en coupe réglée...jusqu'à quand supporterons-nous ces préda/teurs...???...:-(((

  • bearnhar il y a 9 mois

    Faut surtout arreter de leur verser un salaire, nous les rémunérons pendant qu'ils sont à l'ENA et ensuite ils viennent continuer de ruiner le pays. Mas ça fait au moins 30ans qu'on sait ce qu'il faut faire dans ce pays, en 2017 le " populisme " va passer dès le premier tour comme ça tout le monde aura gagné.

  • ancelle3 il y a 9 mois

    Des poste de resposabilités faut lesdonner à des gens responsables. Nos politiques ne le sont absolument pas dans la majorité d'entre eux)

  • ancelle3 il y a 9 mois

    Depuis le temps que je le disais..... Ils ont entre eux, se diploment eux même et srtout n vallent pas rand chose !

  • gedovius il y a 9 mois

    Très juste ! Supprimer cette machine à créer du papier et bouffer la France d'où sont sortis la plupart des responsables de scandales et d'incurables hommes politiques dont FH et Dégo.......voir le résultat !

  • schrett il y a 9 mois

    M.Peyrelevade bien qu'il s'en défende a bien appartenu à cette caste de dirigeants qui sont aux commandes du pays. Pour preuve, entre autres, ses relations amicales avec M.Minc qu'il reconnait dans cet entretien. Il brûle ce qu'il a adoré pendant des années. Malgré la pertinence de son analyse je doute quand même de sa sincérité et de l'efficacité de son discours, il fait maintenant partie des chapeaux à plume de l'économie, mais garde bon pied bon œil pour promouvoir son livre.

  • jmlhomme il y a 9 mois

    Critiquer l'ENA, une veritable M A F I A, c'est comme critiquer le monde Pharma ( une autre M A F I A ) tout autant que la M A F I A syndicale.

  • e.calin il y a 9 mois

    L'ingenieur en chef de l'aviation civile continue de planer...

  • c.voyant il y a 9 mois

    Il faut également interdire les postes de responsabilités d'état aux avocats d'affaires, quand il sont en politiques ils continuent à travailler pour leurs officines en multipliant les niches fiscales qui arrangent leurs clients

  • pcuquel il y a 9 mois

    il savait tout depuis le début (même peut-être avant sa propre naissance), mais il n'a jamais rien dit ! il a bouffé quand même à tous les râteliers, mais ne regrette rien : voire, il attaque et dénonce... une vraie "perle-vade" ! Quant à l'ENA tout le monde veut sa peau, mais il faudrait peut-être mieux former nos élites, parce que les polytechnicien ne sont pas mieux en politique.