EDF et Veolia tournent la page

le
0
L'électricien a cédé sa participation dans le groupe de services. L'opération clôt des relations tumultueuses.

EDF-Veolia Environnement, fin de l'histoire. Mardi soir, l'électricien a annoncé avoir engagé la cession des 4,1% qu'il détenait encore dans le groupe de services. L'opération, effectuée au cours de 11,90 par action, soit une décote de 2,3% par rapport au dernier cours de clôture, lui a rapporté quelque 262 millions d'euros, a-t-il encore indiqué. C'est donc une page qui se tourne quand on se souvient qu'en 2009-2010, après l'arrivée d'Henri Proglio à la tête d'EDF, le scénario d'une fusion au sommet avait été évoqué. Henri Proglio, précédemment PDG de Veolia, avait alors ce grand dessein de créer un géant de l'énergie et des services (eau, déchets...): une opération très lourde compte tenu de la taille des entreprises -plus de 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires à elle deux- mais porteuse de sens à travers leurs synergies et leurs marchés...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant